A quoi bon vivre dans la peur

Noir1

Vous souvenez-vous lorsque nous étions enfants, que nous voulions monter sur cette haute poutre pour voir plus loin, et plus haut ? Attiré-e-s par l’altitude, rien ne pouvait nous arrêter. Nous ne sentions pas le danger nous appeler, ni le vent nous déstabiliser. Seule comptait cette envie profonde, cette intention d’aller vers notre propre contentement et notre propre joie. Cette joie d’enfant que peu peuvent encore comprendre et posséder avec authenticité. Et puis cette femme, cet homme à quelques mètres de nous, le regard inquiet, criant des phrases alarmantes qui nous semblaient inutiles. « descend, tu vas te blesser ! ». Et nous, tout en obéissant à nos parents nous étions tristes, nous ne comprenions pas.

Lire la suite